Terrorisme : le Hamas pris en flagrant délit dans sa perversité

Les tensions entre le Hamas et l’agence Unrwa de l’Onu ont franchi un nouveau cap. Après avoir demandé l’expulsion du directeur de l’agence à Gaza qui avait affirmé qu’Israël avait pris soin de ne pas toucher des civils durant l’Opération « Gardien des Murailles », l’organisation terroriste a expulsé une équipe d’inspecteurs de l’agence venue vérifier des affirmations quant à des restes d’obus israéliens dans une école tenue par l’Unrwa dans le quartier de Zeitoun.Lire la suite sur lphinfo.com