Tensions interpalestiniennes à Naplouse: 1 mort

Déguisés en civil, des policiers de l’ »Autorité » palestinienne ont envahi le camp extrémiste de Balata dimanche et déclenché une fusillade qui a duré une quinzaine de minutes, et a fait un mort, le policier Ali Abu al-Hajj, rapporte l’agence Maan News.

Ce raid de l’AP avait pour but d’arrêter Ahmad Abu Hamada, qui a refusé de se rendre et a été lui-même gravement blessé de deux balles dans la tête et une dans l’estomac.

Selon l’AP, Abu Hamada était recherché pour meurtre, détention d’armes et attaques de policiers palestiniens. « Un officiel de l’AP a déclaré lundi, lors des funérailles du policier, que son gouvernement continuerait à pourchasser les fugitifs pour apporter la sécurité et la stabilité à notre société. »

Ce n’est pas la première fois que des affrontements ont lieu entre la police palestinienne et les habitants du camp de Balata. Deux policiers et trois habitants du camp ont été tués en août dernier dans un affrontement semblable.

Trois meurtres qualifiés « d’exécutions extra-judiciaires » par l’ONU, l’un des 3 hommes ayant été battu à mort dans les locaux de la police de l’AP.

2 pensées sur “Tensions interpalestiniennes à Naplouse: 1 mort

  • Avatar
    23 mars 2017 à 8 h 21 min
    Permalink

    1 mort ou bien 50 000 au juste???

    Les palestiniens de Judée Samarie comprennent enfin qu’ils doivent s’entre tuer et que tous leurs malheurs ne sont issus que de leur propre société……Il est encore temps de battre le record de morts homologués par la Syrie de plus de 500 000 morts…..Un proverbe risque même de sortir lorsqu’il y a un massacre quelque part dans le monde ; dans ce cas le monde dira non point MORTS en SYRIE mais MORTS EN SÉRIES !

    Dépêchez vous donc en Judée Samarie de battre le record de la Syrie! Courage! N’abandonnez point le combat! Et sachez que vous pouvez battre le record syrien en faisant le même nombre de morts inter palestiniens en une semaine……Nous vous regardons et apprécions votre bonne volonte !

    Répondre
  • Avatar
    23 mars 2017 à 11 h 14 min
    Permalink

    Il faudrait leur donner des armes ….. mais les empêcher de sortir de leur territoire ….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *