Témoignage rare: Comment l’OLP a fait de nous d’éternels réfugiés

Mark Halawa témoigne avec la plus grande honnêteté intellectuelle du processus qui avait fait de lui un citoyen parfaitement intégré avant que la corruption, le besoin de pouvoir tous azimuts de dirigeants palestiniens ne fassent de lui un éternel réfugié !

Mark Halawa raconte le parcours de son père né dans la ville biblique de Beit She’an. C’était en 1945 pendant le mandat jordanien. Il décrit comment, en 1948, les armées arabes demandèrent aux civils de fuir leurs maisons « afin d’échapper à la guerre ». Comment les gens sont partis en masse. Comment sa famille, qui avait suivi les mêmes consignes se retrouva dans des tentes pour réfugiés en Jordanie !

Un an après, lorsque d’énormes subventions tombèrent du ciel de la communauté internationale. Tous y compris sa famille, retrouvèrent leur identité première.

Il raconte aussi comment surgit sur la scène du moyen Orient l’Organisation de Libération de la Palestine » dite « OLP » dans ce qui n’était certes pas le meilleur des mondes, mais un univers agréable à vivre.

Comment cette organisation se mit à parler en leur nom…

Réfugiés éternels

Cet homme de bonne volonté commence son témoignage par une réflexion d’Einstein, alors réellement réfugié pendant la seconde guerre mondiale.

Il continue par la définition de l’ONU pour qui un réfugié est une personne qui doit fuir son domicile pour échapper à la guerre, aux persécutions ou à une catastrophe naturelle. Deux références qu’il intègre à sa propre histoire pour remettre les choses en perspective.

Une autre référence encore. Il explique comment en quelques années, l’Europe réussit à réinstaller plus de 10 millions de personnes devenues des réfugiés lors des horreurs de la seconde guerre mondiale.

Comment elle leur redonna des papiers en règle. Une occasion, comme allant de soi de se reconstruire une nouvelle vie. Mais les pays arabes ne sont pas de cette trempe. Pour eux, les palestiniens sont des réfugiés pour l’éternité. Réfugiés sacrifiés pour la cause.

Mark Halawa se serait converti au judaïsme. Mais jusqu’à présent, il n’aurait pas été reconnu par le grand Rabbinat, pas plus que par l’état d’Israël, si l’on en croit le site internet en anglais du Yédioth Aharonot qui a publié son histoire !!!

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *