Témoignage: J’ai tiré une balle dans le ventre du terroriste

Témoignage, traduit en français, du soldat qui a neutralisé le terroriste vendredi soir dans la localité de Halamish. Sans son intervention, le bilan aurait pu être encore plus lourd.

Vers 21h30, alors qu’une dizaine de personnes étaient réunies, vendredi soir  dans l’une des maisons de la localité de Halamish, le terroriste armé d’un couteau a fait irruption. Il s’en est pris à un homme de 70 ans, à son fils et à sa fille, tous deux âgés d’une trentaine d’années. Ils ont succombé à leurs blessures. L’épouse du père de famille a également été blessée. Elle est actuellement hospitalisée à l’hôpital Chaaré Tsedek de Jérusalem.

L’une des personnes présente au repas familial a eu la présence d’esprit d’emmener les enfants dans une pièce voisine. Elle a ensuite ameuté le voisinage. Un soldat en permission a entendu les cris et s’est aussitôt rendu sur les lieux. Il a visé le terroriste par une fenêtre et l’a blessé. Un acte qui a aussitôt mis fin au carnage en cours.

Le terroriste: Omar Al-Abed al-Jalil, 19 ans

L’identité de l’assaillant a été révélée peu après. Il s’agit d’Omar Al-Abed al-Jalil, 19 ans, du village de Kubar, près de Ramallah. Quelque heures plus tard, Tsahal a investi la maison du terroriste et mis son frère aux arrêts, pour interrogatoire. « La maison devrait être rapidement démolie », selon les dires du ministre israélien de la Défense qui s’est rendu sur place.

La famille du terroriste est connue des services de sécurité.  Plusieurs de ses membres sont affiliés au Hamas. Le Hamas a salué l’attaque tard vendredi comme un acte « héroïque ». L’armée israélienne a annoncé qu’un nouveau redéploiement militaire était prévu en Judée et en Samarie, en plus de celui déjà effectué à Jérusalem.

 

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Une pensée sur “Témoignage: J’ai tiré une balle dans le ventre du terroriste

  • 27 juillet 2017 à 2:25
    Permalink

    dommage qu’il ne soit pas mort et en plus soigner par les médecins Israéliens

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *