Tel-Aviv : le bébé né à 22 semaines seulement a quitté l’hôpital

« C’est la première fois qu’un bébé né si prématurément quitte la maternité en bonne santé », explique avec enthousiasme Dror Mendel, le directeur du service de néonatalogie au centre médical Ichilov de Tel-Aviv.

Le petit Aaron est né à la vingt deuxième semaine et a passé 5 mois dans le service néonatal de l’hôpital. « Il n’y a pas de précédent, les chances de survie sont quasi nulles pour un grand prématuré, alors 22 semaines, vous pensez ! », poursuit le docteur Mendel. « C’est une réussite qui illustre les nouvelles capacités du monde médical et des soins que nous dispensons aujourd’hui à ces nourrissons arrivés si tôt pour démarrer la vie. Mais au-delà de la technologie médicale, je dois souligner que la douceur, l’affection, la chaleur du personnel de ce département a donné une chance supplémentaire à cet enfant qui va pouvoir vivre sa vie normalement », a encore précisé le médecin.

Quant aux parents, Elie et Roxana, ils veulent délivrer un message « Aujourd’hui, je deviens réellement père, je veux dire à tous ceux qui donnent naissance à des bébés prématurés qu’ils doivent garder espoir, ne baissez pas les bras, il y a des miracles et des réussites, regardez nous ! », lance le père emportant son nourrisson à la maison.

3 pensées sur “Tel-Aviv : le bébé né à 22 semaines seulement a quitté l’hôpital

  • Avatar
    31 août 2016 à 11 h 18 min
    Permalink

    Wonderful, and here in Belgium the socialist party wil kil them at 20 weeks whitch peopel is cruel Jews think about it.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *