Tel-Aviv. Controverses sur la répression des infractions de stationnement.

 

La municipalité de Tel-Aviv n’est pas autorisée à faire fonctionner des caméras qui documentent ce qui se passe dans la rue pour appliquer des procès verbaux. Ainsi a statué le juge Itay Hermelin devant un tribunal des affaires locales de la ville.

Le tribunal local a acquitté David Mizrahi, qui avait reçu un PV de la municipalité pour une double infraction de stationnement, documentée il y a trois ans alors qu’il était garé sur la rue Yefet à Jaffa, par le biais de caméras de sécurité de la municipalité de Tel Aviv.

Mr Mizrahi a fait appel contre la municipalité – un processus qui a duré plusieurs années – en affirmant que cette dernière n’était pas autorisée à appliquer les lois sur le stationnement au moyen de caméras installées dans les rues de la ville. Il a réussi à prouver que l’utilisation de caméras installées sur des bâtiments et de caméras de rue en faveur des contraventions pour stationnement interdit constituait une violation de la vie privée.Lire la suite sur israelvalley.com