Tel Aviv à portée de missiles iraniens en zone kurde©

Le contrôle iranien d’une zone kurde stratégiquement importante près de la frontière entre l’Irak et la Syrie représente une grave menace pour la sécurité d’Israël, a déclaré mercredi à l’Algemeiner un haut responsable de la sécurité kurde.

Le responsable, sous couvert d’anonymat, a déclaré que l’Iran convoitait la région montagneuse de Sinjar, qui s’étend du nord-ouest de l’Irak à l’est de la Syrie, depuis « au moins dix ans ». En 2014, Sinjar a été conquis par des terroristes de l’EI qui ont ensuite commis un génocide et d’autres crimes de guerre contre l’ancienne minorité yézidie de la région. Après que l’EI ait été chassé de la zone par les peshmergas kurdes cette année, des paramilitaires soutenus par l’Iran, parmi lesquels le Hashd al-Shaabi, l’organisation de Badr et les brigades Khorasani, ont commencé à attaquer les Kurdes pour contrôler les terres nouvellement libérées. Lire la suite sur jforum.fr