Téhéran veut exploiter la faiblesse d’Obama

Ali Younesi, conseiller de Rohani, a déclaré à son mentor le 18 octobre 2014 : « La crise provoquée par l’Etat islamique et le fait qu’Obama soit le président le plus faible que les Etats-Unis n’aient jamais eu, fournissent à l’Iran une occasion unique de soumettre Washington aux conditions iraniennes du programme nucléaire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *