Tamar Sandberg présente ses excuses: “Je regrette d’avoir déçu!”

On ne peut pas dire que la toute nouvelle présidente de Meretz commence sur le pied droit. La tempête médiatico-politique qui s’est mis à souffler depuis samedi soir sur la collaboration de Moshé Klughafen dans sa campagne pour la présidence l’a convaincue qu’il n’y avait qu’une issue: avouer et présenter ses excuses: “J’ai mal d’avoir […]Lire la suite sur lphinfo.com