Sultanat de Brunei: parmi les pratiques bannies, les sapins de Noël, les chants religieux, les vœux de Noël!

Le sultan de Brunei a annoncé à ses citoyens que ceux d’entre eux qui fêtaient Noël s’exposaient à 5 années de prison. Cette décision concerne aussi bien les musulmans qui célèbrent l’événement que les non-musulmans qui veulent organiser des fêtes publiques. Les chrétiens peuvent fêter Noël mais cela ne doit pas excéder la cadre de leur communauté. 20% des habitants du sultanat ne sont pas musulmans, ils sont pour la plupart bouddhistes ou chrétiens.

« Les mesures renforcées ont pour objectif de contrôler le déroulement de Noël afin que cette pratique ne soit pas préjudiciable à la communauté musulmane », a déclaré le ministre des Affaires religieuses. De manière générale, Brunei interdit le prosélytisme non-musulman. Parmi les pratiques bannies : les sapins de Noël, les chants religieux, les vœux de Noël… « Ce n’est pas un sujet frivole, cela peut affecter la foi musulmane », estime un imam.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *