Suite: Les palestiniens refusent la thèse du suicide du conducteur arabe

Après les heurts ce soir, les palestiniens nient la version du suicide. En effet, Saber Al-Aloul, le témoin qui a observé l’autopsie, est  en désaccord avec le verdict. Saber Al-Aloul  a déclaré  que seuls les résultats d’un test de toxicologie donneraient une version finale et les résultats de ce test étaient toujours en instance ce lundi soir. Les palestiniens affirment que le conducteur de bus a été drogué avant d’être tué, et ce serait la raison pour laquelle, il n’y a pas de trace d’opposition sur le corps de la victime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *