Strasbourg : la mairie s’attire les foudres de la communauté juive

 

Un débat au sein de la municipalité de Strasbourg et des échos jusqu’en Israël. Le week-end dernier, la maire de Strasbourg, Jeanne Barseghian, a fait l’objet d’un appel dans une lettre ouverte publiée par le Jerusalem Post. En cause, comme l’explique Le Figaro, son refus, ainsi que celui de sa majorité écologiste et communiste, de voter la définition de l’antisémitisme telle que proposée par l’Alliance internationale de la mémoire de l’Holocauste (Ihra), qui pose notamment l’antisionisme comme une forme cachée d’antisémitisme.……..Détails……..Lire la suite sur koide9enisrael