Stephen Hawking : Un génie profondément antisioniste s’en est allé

Une intelligence supérieure ne veut pas dire chaleur humaine ni élan du cœur.

Malgré son hyper-handicap, il suffisait de le regarder s’agiter sur les estrades où il aimait exposer les résultats de ses recherches avant que de les partager avec d’autres compères, (contrairement à ce que se voudrait une courtoisie élémentaire), 40 ans après ses déclarations à propos du « paradoxe » des trous noirs, Stephen Hawking tenait à y apporter lui- même une première réponse…

« Je propose que l’information d’un trou noir ne soit pas stockée à l’intérieur comme on l’attendait mais à sa surface dans son horizon sous forme de supertranslation de cet horizon. »  (Stephen Hawking, Institut Royal des Technologies de Stockholm – août 2015)…

Pas tout compris ? Si cela doit vous arriver, sachez que vous n’êtes pas seul ! Car enfin il faut bien l’avouer : Les Stephen Hawking ne sont pas légions même si c’est grand dommage pour le genre humain !

Monsieur Stephen Hawking, né en 1942 décédé cette nuit était l’un des astrophysiciens les plus connus de la planète pour la qualité de ses analyses, la finesse de son jugement et la justesse de ses pensées. Son premier livre. « Une brève histoire du temps » paru en 1988 offre au lecteur lambda l’illusion de comprendre tout à toute l’histoire de la création de l’univers ! Le dernier, sorti du même tonneau, « La brève histoire de ma vie » publié aux éditions Flammarion y ajoute la drôlerie à l’émotion.

Oui mais antisioniste et antisémite

N’empêche ! Si Stephen Hawking possédait une intelligence hors normes, une volonté implacable au service de sa dignité, si l’on peut parler de génie à son encontre côté tête, il n’était, côté cœur, qu’un humain banalement antisémite et antisioniste.

Et ses « marches » et « démarches » au sein d’une association qui vilipende à plaisir Israël, étaient des paradoxes auxquels, moi je peux répondre et porter jugement.

Qu’il prenne fait et cause pour les « pauvres palestiniens » manipulés par leur alter égo des pays arabes bien trop contents de les garder comme une épine virulente, est une chose que je peux comprendre encore que… Ce puisse paraitre un peu facile.

Mais comment pouvait-il ne pas rougir de honte alors que ce tout petit pays, seule démocratie de la région lui était fournisseur indispensable pour vivre un jaillissement intellectuel tellement valorisant et survivre à une dégradation physique irrémédiable ?

« La décision d’Hawking de rejoindre le boycott d’Israël était très hypocrite pour un individu qui est fier de ses accomplissements intellectuels. Son système de communication informatique a été créé par une équipe d’Intel en Israël. S’il voulait vraiment boycotter Israël, il aurait dù aussi débrancher le système Intel Core i7 de sa tablette ». (Source : Shurat HaDin. Entretien au « Guardian ». »)

Il est mort, paix à son âme.

 

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

7 pensées sur “Stephen Hawking : Un génie profondément antisioniste s’en est allé

  • 14 mars 2018 à 11:56
    Permalink

    Antisioniste avéré soit, mais sur quoi vous basez-vous pour dire que c’était un banal antisémite ?
    C’est une accusation très grave (d’autant plus qu’il ne pourrait désormais vous répondre s’il le voulait), et j’aimerais bien que vous nous énumériez les saillies clairement antisémites que S. Hawking a faites.

    Je parie que vous n’en trouverez aucune…

    Répondre
    • 21 mars 2018 à 12:55
      Permalink

      L’antisionisme est, par définition, antisémite, Nitzotz.

      Pour comprendre ce pourquoi l’antisionisme est de l’antisémitisme, il faudrait déjà que tu saches ce qu’est le sionisme.

      Le sionisme est l’aspiration du peuple juif à revenir sur la terre de ses ancêtres, à ne plus être esclave des nations, à être un peuple souverain et non plus un peuple victime des pogroms et des massacres qui lui ont été imposés par les régimes tyranniques des nations, le sionisme, c’est, pour un Juif, retrouver son pays et être libre.

      Le sionisme étant par définition le mouvement d’émancipation du peuple juif, si on est antisioniste, c’est que l’on s’oppose à ce qu’est le sionisme, et donc que l’on souhaite pour les Juifs l’opposé. C’est de facto antisémite.

      Maintenant, j’ignore dans quelle mesure Stephen Hawking était réellement libre de ce qu’il disait et dans quelle mesure ses propos s’affichant étaient bien les siens. Il n’a pas toujours été comme cela, c’est tout à fait dernièrement, ces toutes dernières années, qu’il s’est manifesté comme antisioniste (et donc antisémite).

      Tout ce que je peux affirmer, c’est qu’il doit beaucoup à Israël car tout son appareil lui servant à communiquer, à s’alimenter, toute la technologie de son fauteuil, est de fabrication israélienne.

      Répondre
      • 23 mars 2018 à 6:43
        Permalink

        ‘Ami Artsi,
        comme j’apprécie d’habitude tes commentaires, je passerai pour cette fois sur le ton condescendant et parfaitement insupportable de ta remarque (« il faudrait déjà que tu saches ce qu’est le sionisme »), et te répondrai brièvement que je fais le distinguo entre un Alain Soral « antisioniste » et un Stephen Hawking antisioniste. Si toi-même ne le réalise pas, c’est problématique…
        Ainsi, je souhaitais indiquer à Mme Landerer qu’il est indécent et faux d’écrire, avec tant de légèreté, que S. Hawking n’était qu’un humain « banalement antisémite ».
        Chalom quand même

        Répondre
  • 16 mars 2018 à 11:10
    Permalink

    Je suis également scandalisé de votre accusation d’antisionisme et d’antisémitisme que vous lancez contre Hawking. La moindre des honnêtetés eut été de citer des faits précis.
    Professeur David Ruzié

    Répondre
  • 16 avril 2018 à 11:15
    Permalink

    Il faut aller vivre un certain temps en Israël pour realiser puis comprendre que un antisioniste – contre l’état d’Israël- est d’abord et surtout anti juif donc antisémite parce la finalité première de l’état est de protéger les juifs de la planète contre la vindicte des nations . C’est ce que l’on ressent très clairement au quotidien dans le pays.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *