Staline voulait déporter des millions de Juif juste avant de mourir

Svetlana Alliluyeva, la fille de Staline, raconte qu’au moment de mourir son père a ouvert une dernière fois les yeux. Son regard « à la fois fou et méchant », selon elle, était accompagné d’un geste de menace qui a pétrifié tous ceux qui étaient venus assister à ses derniers instants. Puis – au grand soulagement de tous –  il a rendu l’âme relate Le Point.

Tout était prêt, en effet, pour déporter en Sibérie et au Kazakhstan deux millions et demi de juifs russes. Des camps, proches du cercle polaire, avaient été construits et d’autres, agrandis. Des gardes-chiourmes avaient été engagés. Des trains prévus pour les convois de déportés. Dans les dernières semaines de sa vie, Staline, qui avait déjà envoyé au goulag deux millions et demi de personnes, dont 35 000 enfants, s’apprêtait à doubler, avec les rafles de juifs, le chiffre de ces hommes et de ces femmes promis à une mort plus ou moins lente.

 

Une pensée sur “Staline voulait déporter des millions de Juif juste avant de mourir

  • Avatar
    13 avril 2016 à 23 h 22 min
    Permalink

    C ‘est quelque chose de très connu cela avait relaté dans un livre edité en hévbreu paru en 1972 avec la fille d’un grand rav de russie qui avait été libére le jour de purim des prisons du kgb à moscou. Le lubavitcher avait durant la seouda shlishit fait une incantion pour la mort de staline le 13 adar jour de parshat zakhor

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *