Spécial 11 Novembre : Les Juifs et la Première guerre mondiale

Lorsque l’Allemagne déclare la guerre à la France le 3 août 1914, les Juifs allemands et français s’engagent sans réserve dans ce premier conflit mondial. Comme le montrent deux historiens spécialistes de cette problématique, le Français Philippe Landau et le Britannique Tim Grady, les Juifs supportent l’épreuve de la guerre et soutiennent la cause sacrée de la nation de la même manière que leurs compatriotes respectifs.

La participation des soldats juifs à la Première Guerre mondiale est-elle un objet d’histoire en tant que tel ? 

Tim Grady : Entre 1914 et 1918 leur participation est massive. Plus de 96.000 Juifs allemands sont mobilisés, ce qui est considérable lorsqu’on rapporte ce chiffre aux 480.000 âmes que compte la communauté juive en 1914. En termes de participation, rien ne distingue les Juifs de leurs compatriotes allemands. Toutefois, leur expérience de la Première Guerre mondiale est essentielle pour bien comprendre les bouleversements que l’Allemagne connaîtra dans les années 30’ et ’40. Les soldats juifs se sont battus pour l’Allemagne entre 1914 et 1918. Dans les années ’20 et ’30, ils se mobilisent activement pour entretenir la flamme de la fraternité des tranchées et la mémoire des combattants morts au champ d’honneur, et ce en dépit de la montée du nazisme. Tout cela est important, même si cela bouscule les idées reçues sur la place des Juifs dans la société allemande. Lire la suite sur lemondejuif.info