Souveraineté : il est temps de présenter les cartes !

 

Au cours des dernières semaines, le Conseil de Yesha, l’organisation faîtière des localités juives des de Judée et de Samarie, travaille sans relâche. Le chef du conseil de Yesha, David Elhayani, et les maires locaux ont rencontré des législateurs de tous les horizons politiques pour présenter les problèmes découlant de la carte jointe à « l’accord du siècle » du président américain Donald Trump. Par Elnatan Scharia. Porte-parole du Conseil de Yesha.

La majorité de nos élus comprennent le problème. Ils voient les « zones rouges » sur le contour proposé et comprennent qu’elles constituent des frontières potentielles pour un État palestinien. Ils voient les communautés isolées et les routes d’accès qui les mènent, les zones où un moratoire sur la construction sera imposé pendant au moins quatre ans, et la voie vers un éventuel État palestinien.

Il est clair pour tout le monde que la carte, telle que présentée dans le plan de paix américain, constituera un obstacle sérieux au développement continu des entreprises de construction israéliennes en Judée-Samarie et dans la vallée du Jourdain.

Récemment, cependant, un nombre croissant de responsables ont fait allusion au fait que la carte qui nous a été donnée n’est pas la bonne. Ces responsables soutiennent que l’équipe de cartographie israélo-américaine n’a pas encore terminé son travail sur le projet final et qu’il n’y a aucun moyen de savoir à quoi elle ressemblera en fin de compte.

Connaître toute la vérité

C’est une hypothèse terrifiante. En moins de trois semaines, le Premier ministre Benjamin Netanyahou peut commencer à accélérer le processus d’application de la souveraineté et reprendre les négociations avec l’Autorité palestinienne, plaçant ainsi Israël au bord d’un des plus grands événements de sa courte histoire.

Depuis les traités de paix avec l’Égypte ou la Jordanie, l’État juif n’avait plus été confronté à une décision politique aussi importante, avec des implications d’une telle portée. Pourtant, le public israélien et en particulier les habitants des localités juives concernées n’en savent pratiquement rien.

De récents sondages effectués par les médias israéliens montrent que la droite, ainsi que la majorité de la société israélienne, s’opposent à la formation d’un État palestinien. Une situation où le gouvernement vote et approuve « l’accord du siècle » sans partager l’information avec le public est donc très problématique.

Il est temps de poser toutes les cartes sur la table. Les premiers qui doivent être mis au courant de la carte finale montrant les plans de souveraineté sont les personnes qui seront les plus directement touchées, les leaders de Yesha. Ensuite, le public doit être informé des détails du plan, de même que les médias, qui doivent enquêter sur chaque détail du plan, grand ou petit.

Le public a le droit de connaître toute la vérité.

Elnatan Scharia. Porte-parole du Conseil de Yesha.

2 pensées sur “Souveraineté : il est temps de présenter les cartes !

  • Avatar
    19 juin 2020 à 14 h 25 min
    Permalink

    PAS D’ETAT PALESTINIEN SUR LA TERRE D’ISRAËL
    L’ETAT DU PEUPLE INVENTE SE TROUVE EN JORDANIE.
    ROSA

    Répondre
  • Avatar
    24 juin 2020 à 20 h 38 min
    Permalink

    Un état «  »dit » » palestinien, n’est pas viable, et je ne comprends pas pourquoi, que nous l’entendons pas !!! Et de plus cet état sera un fardeau pour l’état Israélien……..!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *