Soudain, le pilote d’El Al chante pour les rescapés de la Shoah

En route pour une cérémonie officielle dans les camps d’extermination nazis, Ofer Aloni, pilote d’El Al sort du cockpit. Il fait une annonce très particulière aux passagers qui s’apprêtent à se recueillir dans les camps.

Un moment d’émotion intense à bord. « Je n’ai pas connu mes grands-parents du coté de mon mon père et de ma mère. Ils ont été assassinés par les nazis » lance le pilote d’El Al au micro.

Plutôt que de prononcer un discours pour cette occasion exceptionnelle, Ofer Aloni a décidé de chanter un chant d’espoir aussitôt repris en cœur par les passagers.

« Je suis persuadé que mes grands-parents auraient été fier de savoir que leur petit fils conduit un avion flaqué de l’étoile de David sur les terres de Pologne et d’Allemagne ».

« L’essentiel est de ne jamais désespérer » disent les paroles de la chanson. Am Israël Haï… le peuple juif est vivant.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Une pensée sur “Soudain, le pilote d’El Al chante pour les rescapés de la Shoah

  • 4 septembre 2018 à 9:18
    Permalink

    Tout le monde entier n’est q’un pont très étroit, et le principal est de ne point avoir peur.
    Notre père est encore vivant, le peuple d’Israël est vivant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *