Sombre regard sur la jeunesse musulmane de France: 32% ne condamnent pas le meurtre de Juifs

Le Figaro révèle qu’une étude du CNRS focalisant sur 21 lycées dits « populaires » a donné lieu à des résultats détonants. Comment les jeunes sondés ont-ils perçu les attentats de 2015? Ils sont 32 % à ne pas condamner totalement les attentats contre Charlie et l’Hyper Cacher, contre 10 % dans l’échantillon témoin représentatif de l’ensemble de la population .

Voler un scooter, tricher, conduire sans permis, dealer, affronter la police… Des comportements déviants acceptés par 33 % des musulmans, 20 % des chrétiens et 22 % des sans-religion. Parmi les lycéens cumulant cette tolérance de la violence et l’adhésion à des idées religieuses radicales, 70 % ne condamnent pas les auteurs des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher. Ils sont 44 % à penser qu’il est acceptable, «dans certains cas dans la société actuelle», «de combattre les armes à la main pour sa religion».

Une pensée sur “Sombre regard sur la jeunesse musulmane de France: 32% ne condamnent pas le meurtre de Juifs

  • Avatar
    22 mars 2017 à 19 h 10 min
    Permalink

    En même temps ce sont des musulmans, qu’est-ce qui est étonnant ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *