Une solution originale au fléau des accidents de la route Juifs/Arabes en Israël

 

Comme dans la plupart des pays occidentaux, les accidents de la route sont un véritable fléau également en Israël. Mais au-delà des chiffres sensiblement les mêmes qu’en Europe, les statistiques pointent un phénomène qui n’a pas encore de solution : la situation sur les routes de Judée-Samarie.

L’implication de conducteurs arabes dans les accidents de la route reste très élevée. Selon les données fournies par la prévention routière israélienne, 83% des accidents de la route en Judée et en Samarie sont provoqués par des arabes. Ils en sont ainsi les premières victimes. Sur ces routes mixtes, les automobilistes palestiniens croisent les Israéliens. Les uns détiennent des permis de conduire délivrés par l’Autorité palestinienne, les autres par les autorités israéliennes.

Apparemment, la cohabitation entre ces deux catégories de conducteurs ne fait pas bon ménage. Pour ne prendre qu’un seul exemple, la célèbre route 60, qui relie le nord de la Samarie au sud de la Judée est devenue une véritable roulette russe. Outre les embouteillages engendrés par les accidents, le nombre de victimes est proportionnellement plus élevé (plus du double !), que dans tout le reste du pays.

« Les Juifs et les Arabes veulent rentrer en paix à la maison »

Refus de priorité, vitesse excessive et autres petites libertés locales, les infractions sont légion de la part des automobilistes palestiniens et les contraventions pleuvent. Mais malgré une présence accrue des forces de l’ordre sur ces routes mixtes, les statistiques restent dramatiques.

Affiche en hébreu et en arabe pour la prévention des accidents
Affiche en hébreu et en arabe pour la prévention des accidents

L’heure est à présent à la sensibilisation. Des affichent ont été placardées aux carrefours stratégiques de la région. « Les Juifs et les Arabes veulent rentrer en paix à la maison » peut-on y lire. Une campagne inédite qui s’affiche dans les deux langues, hébreu et arabe.  Et si l’on ne connait pas encore l’impact qu’aura cette campagne d’affichage, on peut déjà se féliciter de l’initiative.

Il s’agit d’une première en la matière. « Pour une fois, Israéliens et Arabes de l’Autorité palestinienne partagent la même préoccupation sur ces routes. Plutôt que de s’épier et de se surveiller, en lisant ces affiches, ils se sentiront liés par le même sentiment. Croyez-moi, par les temps qui courent, c’est assez rare pour être relevé », a indiqué Yossi Dagan, le président du conseil régional de Samarie, qui a initié cette campagne de prévention.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l’actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *