Situation critique sur le Mont du Temple 49 ans après la libération

Israël peut avoir libéré le Mont du Temple à Jérusalem pendant la guerre des Six Jours de 1967, mais deux arrestations choquantes sur le site le plus sacré du judaïsme illustrent la dure réalité pour les Juifs, exactement 49 ans plus tard.

Lors d’un incident, un rabbin du Binyamin en Samarie, qui est le chef d’un institut d’étude religieuse Midrasha, a été arrêté peu de temps avant l’après-midi à la sortie du Mont du Temple. L’arrestation est intervenue alors que les officiers de police ont commencé à pousser un groupe de Juifs qui a commencé à chanter après avoir quitté le parc du Mont du Temple.

Selon le rapport reçu par l’organisation d’aide juridique Honenu, le rabbin a essayé d’avoir des détails sur l’identité d’un agent de police arabe qui, selon les membres du groupe les a poussés violemment. Cependant, quand le rabbin a demandé au policier de s’identifier, celui-ci a répondu en poussant le rabbin avec une grande force et l’a arrêté, l’accusant de frapper un officier. Le rabbin a été traîné par l’officier arabe qui lui tordait le bras pour le menotter. Un avocat d’Honenu a été envoyé au poste de police afin d’aider le rabbin.

Plus tôt dans la journée de Jérusalem, un jeune homme juif a été arrêté sur le Mont du Temple après avoir dit le mot « amen ». Le jeune répondait « amen » aux souhaits pour le peuple juif du rabbin Israël Ariel, responsable de l’Institut du Temple, qui a participé à la libération du Mont du Temple en 1967 comme parachutiste.

Une pensée sur “Situation critique sur le Mont du Temple 49 ans après la libération

  • Avatar
    6 juin 2016 à 10 h 55 min
    Permalink

    San vouloir polémiqué, Jérusalem est notre capital depuis 3000 ans et nous l`avons libéré d`un sang impure il y a 49 ans mais en ce qui est de dire Har abaït be yadenou le Mont du Temple est entre nos mains » et le rendre à l`occupant par pure démagogie c`est faire un affront a notre culture et a notre histoire ainsi qu`à la Nation d`Israël dans son ensemble et a tous les soldats tombes pour cette libération tant attendu. Faut-il rappeler que si depuis 2000 ans nous avons dit l`an prochain a Jérusalem, ce n`était pas en pensant à la rue Yaffo et ses alentours mais a la vrais Jérusalem avec son esplanade en attendant la reconstruction du Temple qui ne saurait tarder malgré la situation néfaste dans laquelle nous nous trouvons. Mais cet endroit sacre, a aussitôt été remise entre les mains de nos ennemis c`est une nouvelle destruction ( 9 av) il nous reste le Kotel pour continuer à pleurer cette folie !

    Pour terminer, faut-il rappeler que si nous nous trouvons en bute avec les nations c`est justement à cause de cette situation malencontreuse du fait d`avoir abandonné la vrais Jérusalem notre vrais patrimoine et nous le payons chèrement même en Israël voyez en le résultat. (la Cour suprême d’Israël a ordonné plus tôt, dimanche, de limiter la durée du rassemblement) (La police a par ailleurs pris des précautions supplémentaires) Bien sûr certain diront ce ne sont que des précautions s`il y en eu fallut, C`est bien dommage. Y-a-t-il encore plus dure que ça ? L’Ex-Grand Mufti de Jérusalem demande l’interdiction des non-musulmans (les juifs) sur le Mont du Temple !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *