Sinaï : Les mains baladeuses des Egyptiens avec les touristes israéliennes

Les Israéliens se sont rendus en nombre dans le Sinaï à l’occasion des fêtes de Pessah. Ils seront semble-t-il, aussi nombreux à Chavouot.  Selon les estimations, plus de 40 000 Israéliens passeront les vacances dans la péninsule, malgré les avertissements du Bureau de lutte contre le terrorisme. Quant à certains policiers et fonctionnaires égyptiens, ils attendent les touristes israéliennes pour une toute autre raison.

Sinaï attention danger ! Avec le retour massif des touristes israéliens dans le Sinaï, un nouveau phénomène inquiète les autorités : le harcèlement sexuel. Déjà, en avril, la presse israélienne avait rapporté un cas de viol sur une touriste.

De nouveaux témoignages indiquent que le personnel des hôtels égyptiens et des membres des services de sécurité locaux ont harcelé sexuellement des femmes israéliennes, notamment en touchant certaines parties de leur corps. « Un des réceptionnistes de l’hôtel m’a complimenté sur mon apparence. Il m’a fait un grand sourire puis s’est approché de moi. Il m’a demandé de le laisser embrasser certaines parties de mon corps », a raconté Y. à propos d’un incident grave survenu dans un hôtel du Sinaï. « Je l’ai toisé du regard et lui ai intimé l’ordre de me laisser tranquille. Comme il insistait, j’ai fait mine d’aller me plaindre à son supérieur. C’est seulement à ce moment-là qu’il s’est confondu en excuses et ne m’a plus approché », ajoute Y.

Une autre voyageuse a rapporté un incident survenu cette fois au poste-frontière de Taba. « Un agent de sécurité a évoqué certaines parties de mon corps. Il parlait d’une fouille au corps. Je l’ai ignoré, car il voulait m’attirer dans une pièce à part. Mais au moment où je me suis retournée pour partir, il m’a pincé les fesses ».

Au moins deux fois par jour dans le Sinaï

« J’ai été harcelée sexuellement à plusieurs reprises dans l’hôtel », a déclaré B. dans un message publié sur la page Facebook de « Lovers of Sinai ». « Cela m’est arrivé au moins deux fois par jour. Je suis quelque part avec mon compagnon et à la seconde où il va acheter quelque chose ou s’éloigner de moi, les autochtones me parlent comme si j’étais leur propriété. Certains se contentaient de me déshabiller du regard. D’autres se collaient littéralement à moi. Je jure que je n’exagère pas. Les employés de l’hôtel me dérangeaient en permanence. On leur a demandé mille fois de s’arrêter mais ils n’arrêtent jamais. J’ai également eu un incident troublant quand je suis allé aux toilettes à la frontière égyptienne. Un des agents de sécurité m’a parlé gentiment puis m’a touché les fesses. Que voulez-vous faire ? C’est extrêmement bouleversant, conclut-elle.

Au ministère des Affaire étrangères à Jérusalem, on publie régulièrement et sans grand succès, des mises en gardes sécuritaires pour dissuader les touristes de se rendre dans le Sinaï. Peut-être bien que ces cas répétés de harcèlements sexuels  divulgués par la presse israélienne seront plus efficaces…

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

3 pensées sur “Sinaï : Les mains baladeuses des Egyptiens avec les touristes israéliennes

  • Avatar
    9 juin 2019 à 15 h 29 min
    Permalink

    Ces connes n’ont qu’à pas aller en Egypte. Il n’y a pas assez de jolies plages en Israël? Qu’elles ne se plaignent pas.
    ROSA

    Répondre
    • Avatar
      10 juin 2019 à 8 h 03 min
      Permalink

      Rosa
      J adore lire vos commentaires ici et dur d autres sites comme la LDJ
      Bien à vous
      Yaacov

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *