Signature électronique : recherche israélienne pour vérifier l’authenticité.

L’excellent journal La Tribune révèle une innovation « Made in Israël : « La signature sur surface numérique ou à l’aide d’un stylo électronique remplace de plus en plus souvent la signature manuscrite. Mais elle ne peut être utilisée pour signer un contrat, un chèque ou un document officiel à cause du risque de falsification.

Une chercheuse à l’université de Tel-Aviv a donc développé un logiciel, intégrable aux montres connectées, capable de vérifier l’authenticité de la signature électronique.

Grâce à des capteurs de mouvement et des algorithmes d’apprentissage automatique, la montre peut distinguer les vraies signatures des fausses en analysant les mouvements du poignet de son propriétaire pendant le processus de signature ».

Un mécanisme de signature numérique doit présenter les propriétés suivantes :

Lire la suite sur israelvalley.com