Si vous portez un brassard nazi, ce théâtre vous offre le billet

Quand un théâtre allemand offre des places gratuites à qui acceptera de porter le trop célèbre brassard nazi frappé d’une croix gammée. Et si l’on pouvait douter de la réalité que pareil cauchemar puisse recommencer, c’est même avec la bénédiction du parquet de Constance que les représentations auront lieu !

Après que plaintes aient été déposées par la Société germano-israélienne du Lac de Constance et la Société pour la coopération judéo-chrétienne, en ce 18 avril la réponse de cette ville allemande n’a pas tardé qui a refusé d’interdire toute représentation théâtrale de « Mein Kampf », au nom de la « Liberté artistique » !

Ah, la liberté artistique… Que ne lui fait-on pas dire… Elle qui autorise tous les excès !

Ainsi, cette farce du plus mauvais goût écrite en 1987 par un certain George Taborin (1914-2007) n’hésite pas à faire référence au pamphlet rédigé par Adolf Hitler lorsqu’il était en prison avant de prendre le pouvoir et alors que les symboles nazis sont en principe prohibés en Allemagne…

Etoile de David ou brassard nazi ?

« A ceux qui achèteraient leur billet, nous (…) proposons de porter une étoile de David dans l’enceinte du théâtre en signe de solidarité avec les victimes de la barbarie nationale-socialiste (nazie) », ont plaidé les responsables du théâtre sur leur site internet.  En proposant des places gratuites à qui porterait le brassard nazi, le théâtre dit vouloir « démontrer à quel point il est facile de corrompre ».

Et, cerise sur un gâteau empoisonné… Alors que les autorités allemandes semblent s’inquiéter « d’une possible recrudescence d’antisémitisme » elles ne se posent pas de questions quant à la date choisie du 20 avril pour cette première représentation théâtrale…

Perte de mémoire dramatique ou simulée, ce jour marque la date anniversaire de la naissance d’un monstre nommé Adolphe Hitler.

Avouez, s’il était envisageable une seule seconde de remettre en cause la légitimité de l’existence d’Israël, que la décision du parquet de Constance, à elle seule apporterait le plus cinglant des démentis !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *