Si l’Iran et la Turquie sont contents… alors

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a salué vendredi l’accord initial entre l’Iran et les puissances mondiales sur la réduction du programme nucléaire de Téhéran, mais a déclaré qu’il espérait que Téhéran aille plus loin dans ses concessions avant la date limite de l’accord final à la fin du mois de juin 2015.

« Quand on regarde les positions des P5 + 1 à l’heure actuelle, l’Iran est encore en dessous de la ligne que nous avions observé (négociations précédentes) en 2010, mais nous espérons que l’Iran reviendra à cette ligne », a déclaré Cavusoglu un voyage en Lituanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *