Si la proposition palestinienne à l’ONU est acceptée, la conséquence sera la rupture totale avec l’A.P

Le ministre Youval Steinitz suggère que la dissolution de l’Autorité palestinienne sera la riposte d’Israël si l’offre unilatérale de Mahmoud Abbas de reconnaissance d’un Etat palestinien par le Conseil de sécurité s’avère être un succès. Israël s’attend donc à l’utilisation de son droit de veto par les Etats-Unis. Mais rien n’est joué…

Comme accolades de la part de l’Autorité palestinienne à Israël, les Palestiniens auraient pu trouver mieux que de présenter au Conseil de sécurité des Nations Unies un projet de résolution qui fixerait une date limite pour l’établissement d’un Etat palestinien. Les Etats-Unis vont très probablement utiliser leur droit de veto pour annuler la résolution, mais rien n’a été affirmé, ni par Kerry, ni par Obama.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a abordé la question lors de la réunion du cabinet de dimanche, en disant: « Nous allons continuer à défendre farouchement notre vérité, et nous allons continuer à rejeter toute tentative de nous forcer à accepter des conditions qui mettent en péril notre sécurité et notre avenir. Nous nous attendons à un un consensus national sur cette question « .

youval steinitzLe ministre Youval Steinitz

Le ministre des Affaires stratégique et des Renseignements, Youval Steinitz, a exhorté le gouvernement à prendre des mesures drastiques si l’Autorité palestinienne s’entêtait à aller de l’avant avec ses mesures unilatérales à l’ONU. « Le Conseil de sécurité devrait se prononcer sur une proposition unilatérale hostile, agressive sur un Etat palestinien », a déclaré Steinitz. « Cela ne peut pas être toléré. Je crois que si les votes du Conseil de sécurité des Nations Unies sont en faveur de cette résolution, nous n’aurons pas d’autre choix que d’envisager sérieusement la dissolution de l’Autorité palestinienne. »

Steinitz a déclaré qu’Israël doit cesser de ménager le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, de le manipuler avec des gants. « Abbas est tout aussi dangereux que notre ennemi, le Hamas. Certes, il n’est pas le genre d’ennemi qui tire des roquettes, mais son assaut diplomatique et son incitation à la violence contre les Juifs en fait un personnage tout aussi dangereux.

mahmoud abbasMahmoud Abbas, chef de l’A.P

« J’ai toujours prôné une ligne dure contre lui. Maintenant, s’il poursuit cette démarche auprès du Conseil de sécurité des Nations unies, nous ne pouvons pas tendre l’autre joue. Nous devons réagir avec force, » a ajouté Steinitz. Selon le négociateur de l’Autorité palestinienne Saïb Erekat, les Palestiniens prévoient de donner leur version finale de la résolution aux membres du Conseil de sécurité ce lundi.

Une source gouvernementale israélienne a déclaré que les responsables américains avaient promis à Israël qu’ils s’opposeraient à toute mesure unilatérale par les Palestiniens, ce qui indique que les Etats-Unis sont susceptibles d’opposer leur droit de veto à la proposition. Le Sénateur Graham a déclaré que les États-Unis ont toujours été du côté d’Israël contre toute menace stratégique, ils peuvent faire face à cette nouvelle épreuve, et continueront à le faire à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *