Shoah: comment le village de Vabre a sauvé les réfugiés juifs

Avant la Seconde Guerre mondiale, le village de Vabre, à quelques encablures de Castres dans le Tarn, était surtout connu pour son industrie du textile et pour les relations étroites qu’entretenaient les entrepreneurs protestants du coin avec les petits tailleurs juifs du Sentier à Paris.

En 1942, alors que les lois d’exception poussent les Juifs à fuir la capitale, les habitants de Vabre leur ouvrent leurs portes. lire la suite sur jforum.fr