Shass disparaît, Ben-Ari aussi, et les Arabes prennent 13 sièges

Au bas de la liste du dernier sondage se trouve le nouveau parti Haam Itanu d’Elie Yishai qui entre avec quatre mandats, tandis que Shas et Kadima ne passent pas le seuil de 3,25% exigé par la nouvelle loi. Le Shass qui n’entre pas à la Knesset est significatif. Peut-être parce qu’Aryeh Deri a exprimé son soutien à une coalition travailliste ? Quant à l’ancien député Michael Ben-Ari du parti Otzma Yehudit (auparavant Otzma LeYisrael), il n’est apparemment pas inclus dans l’enquête. Le sondage montre que si les partis arabes présentent un seule liste, ils peuvent bénéficier de 13 mandats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *