Shaked Lekhima : Le nouveau système de commandement de Tsahal

Tsahal présente son nouveau système de commandement & contrôle.

Mythique armée dont la seule évocation du nom inspire le respect de tous, Tsahal a annoncé hier, 25 mars 2018, l’imminente mise en place d’un nouveau système de commandement et de contrôle.

Voilà une nouvelle qui risque d’apaiser, – si peu que ce soit, c’est déjà énorme-, tous les parents et grands-parents, en particulier toutes les mères et grands-mères, fières de leurs soldats-rejetons, (fille ou garçon) mais combien inquiètes de ne rien savoir de ce qu’ils vivent en « Live ».

Que l’on parle d’israéliens installés depuis des lustres en Eretz, ou de nouveaux immigrants, l’expérience des uns pas plus que l’ignorance des autres n’y pourra rien changer : C’est terriblement émouvant de  voir son petit, si jeune, presqu’encore « bébé à sa maman » et déjà soldat !

Mais qu’est-ce donc qu’un « système de commandement et de contrôle ? Quelles sont les améliorations caractéristiques du nouveau projet ? Dans combien de temps sera-t-il opérationnel ? Autant d’interrogations à propos desquelles Tsahal, (organisme le mieux placé pour ce faire), apporte réponses sur son site :

Ainsi à la question « Qu’est-ce qu’un système de commandement et de contrôle ? Tsahal répond qu’il s’agit d’un moyen utilisé pour connaître l’emplacement de ses soldats et de l’ennemi sur le terrain.

L’engin actuel qui permet cette réalisation est lourd, très (trop ? ) lourd pour être transporté sur le dos des soldats. De plus, il n’est accessible qu’aux officiers de haut rang.

Tout cela va bientôt changer.

En 2019, un nouveau système de commandement et de contrôle, le « Shaked Lekhima », sera distribué. Cela devrait modifier peu ou prou la façon dont les troupes de combat opèrent durant leurs missions.

Le nouveau « Shaked Lekhima », est-il expliqué, se devra de :

« Fournir aux soldats des mises à jour en temps réel, pour mieux appréhender ce qui se passe, quand cela se produit et comment ils doivent réagir et planifier leur prochain mouvement. Des alertes leur indiqueront où se trouvent les autres troupes de Tsahal et où elles vont.

Actuellement, (aussi incroyable que cela puisse paraître), il n’existe aucune communication en réseau sur le terrain. A contrario de ce nouveau système, le « Shaked Lekhima » pourra leur dire où aller, quelque soit la nature du terrain, du désert, à la forêt, et comment ils devront y arriver, « que ce soit en char ou à pied » ! (sic)

Le système fonctionnera de la même manière que Waze. A savoir qu’il suffit d’entrer les données dans la machine pour voir apparaître le meilleur itinéraire à suivre. Les commandants de compagnie seront désormais dans la position de mieux communiquer avec leurs soldats. Ce qui devrait faciliter les choses…et les aider à accomplir leurs tâches.

Mais comment ça marche ?

Il suffit de savoir qu’une partie du système est dans un smartphone tandis que l’autre est dans une montre intelligente du genre Smartwatch.

En revanche, il est important de noter qu’il est nécessaire de laisser libre d’accès ledit système, afin qu’un soldat combattant puisse l’utiliser qu’il rampe dans la boue ou escalade des montagnes.

Reste à féliciter le département du système de commandement et de contrôle, partie prenante de la Brigade de Développement Technologique, pour la création de ce “Shaked Lekhima” et pour tous les tests qui lui ont fait et lui feront encore suite …

Même si cela parait un petit minimum pour une brigade intrinsèquement responsable du développement et de la mise en œuvre d’armes, de systèmes de communication et de technologie pour les forces terrestres.

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

2 pensées sur “Shaked Lekhima : Le nouveau système de commandement de Tsahal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *