Sévères critiques contre le Ministre de l’Intérieur et le Chef de la Police de Jérusalem après l’attentat

L’émotion et l’exaspération d’une grande partie de la classe politique Israélienne était perceptible après la nième agression Arabe à Jérusalem, qui s’est soldée par la mort d’un bébé de 3 mois. Pour Dany Danon « le sang des habitants Juifs de Jérusalem ne vaut pas très cher en ce moment ». Naftali Bennett, Yoni Shetboun, Uri Ariel ont également eu des mots durs contre les responsables de la sécurité à Jérusalem. Pour le Maire de la ville, Nir Barkat, la situation actuelle est « intolérable ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *