Seuls pour les fêtes : Ces soldats de Tsahal venus de France

Coolamnews avait relaté l’été dernier l’histoire poignante de l’ange Gardien des soldats de Tsahal. Son témoignage avait suscité des milliers de réactions à travers le monde. Cette fois Claudio Giuili s’est donné pour mission de veiller sur nos h’ayalim francophones, pour les fêtes de Tichri.


Claudio Giuili, qui dirige l’association Shomrei Israël, a appelé la semaine dernière la rédaction de Coolamnews. Des dizaines de soldats isolés qui ont tout laissé pour servir sous la bannière à l’étoile de David, passeront les fêtes du nouvel an juif…seuls.
La période est difficile. De nombreuses familles seront cette année encore écartelées entre la France et Israël. De nombreux soldats dits « isolés » n’ont pas obtenu d’autorisation de voyage. En clair, ils ne pourront rentrer auprès leurs familles.

Claudio précise : « Certains sont confinés dans leur base en raison du Covid, d’autres ont déjà utilisé leur permission annuelle. D’autres encore ne peuvent se permettre d’être une semaine en confinement à leur retour de France, car ils appartiennent à des unités combattantes. Résultat, ils passeront les fêtes loin de leurs proches ». Pour cet homme qui consacre toute son énergie (et ses finances) au bien-être des soldats de Tsahal, ce constat est inacceptable.

« Evidemment » poursuit-il, « l’armée les accueillera pendant les fêtes, mais j’estime qu’ils méritent davantage. Certains n’ont pas assez d’argent pour se payer un billet d’avion. Ils ont déjà utilisé leur droit de voyager cette année après une longue séparation d’avec leurs proches. L’armée leur octroi une autre permission mais cette fois, nos soldats en sont pour leurs frais. Alors je me suis dit que ceux qui peuvent retrouver leurs parents en France, nous devons faciliter l’achat d’un billet d’avion ».

Imaginez-les seuls !

Claudio Giuili s’insurge: « Pour les autres, imaginez-les seuls pendant les fêtes. Moi je n’y parviens pas. Cette image me glace les sangs. Alors je me démène depuis des semaines pour trouver des financements, leur organiser des fêtes dont ils se souviendront. Tout le monde sait combien coûte un repas de fête. Les hauts-gradés me connaissent et m’ont donné leur bénédiction pour l’organisation. Plus j’avance et plus je me rends compte de l’ampleur de la tâche.

En raison de la situation sanitaire, certains de nos soldats s’apprêtent à passer des fêtes en solo pour la deuxième année consécutive. Ils font tant pour nous, ils consacrent trois ans de leur jeunesse pour le peuple d’Israël. Je crois que la moindre des choses, c’est de leur manifester notre reconnaissance ».

Si vous souhaitez aider Claudio Giuili dans son action, vous pouvez le contacter par mail [email protected], l’appeler au 00 972 52 883 0000 ou lui envoyer un message Whatsapp à ce même numéro.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *