Seule dans l’enfer des prisons russes

Elle s’appelle Naama. Naama Issachar. Une jeune israélienne sans histoire. Après son service militaire, comme beaucoup de jeunes, elle a pris son sac à dos et est partie se chercher aux Indes. Elle y a découvert le Yoga et y est retournée plusieurs fois. Et puis elle a décidé de rentrer à la maison. Comme tous le jeunes israéliens, elle a cherché le vol le moins cher. Il l’obligeait à faire escale à Moscou. La belle affaire. Lire la suite sur jforum.fr