Serge Hajdenberg s’engage : Les plaques commémoratives d’attentats ne vont pas.

Il en est des plaques commémoratives comme des hommes : leurs textes et leurs paroles sont à géométrie variable. Dans quelques années nos descendants pourront les lire sans prendre le risque de verser une larme car elles ne voudront pratiquement rien dire. Allez voir rue des Rosiers a face de l’ancien restaurant Goldenberg la plaque […] Lire la suite sur lphinfo.com