Sentiment d’abandon: de plus en plus de policiers craquent en France

Midi Libre rapporte une hécatombe chez les policiers dans l’Hérault. Depuis dimanche dernier, les policiers du commissariat de Béziers sont tombés malades. Du coup, ce sont les hommes de la Bac qui font police secours.

Aucun des fonctionnaires n’a pris son poste à 13 h comme beaucoup l’imaginaient après Sète, Agde et Montpellier. Ce sont tous les commissariats de l’Hérault qui sont touchés par cette épidémie de burn out. Et pour l’heure, du côté de la direction centrale où de l’État, c’est silence radio. Pas de commentaires alors que le sentiment d’abandon domine après l’affaire Théo…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *