Sécheresse : une ile apparait sur le lac de Tibériade

Chaque année, elle est le baromètre de la saison. L’ile qui apparait au large du kibboutz Maagan est la triste démonstration de la mauvaise condition du lac de Tibériade.

Cette année, l’ile a fait son apparition plus tôt que prévu à tel point que la végétation a déjà colonisé ce petit lopin de terre émergé. Il faut dire que l’hiver dernier n’a pas tenu ses promesses et que les précipitations se sont concentrées sur le centre du pays.  Résultat, le niveau du lac est dans le rouge et a perdu 1,02 mètre depuis le début de l’été, se situant à – 213,375 mètres au-dessous du niveau de la mer.

Les spécialistes ne sont cependant pas pessimistes. Avec la mise en place du programme de désalinisation de l’eau de la mer méditerranée, les autorités ne pomperont dans le lac cette année que la moitié des eaux habituellement prélevées. Voilà qui en plus des pluies de l’hiver que tous espèrent généreux en pluie, devrait donner un nouvel élan à cet immense réservoir d’eau potable qui ne fournit désormais plus que 10% des besoins en eau potable d’Israël.

 

Une pensée sur “Sécheresse : une ile apparait sur le lac de Tibériade

  • Avatar
    8 septembre 2016 à 17 h 16 min
    Permalink

    Toujours optimiste les autorités en Israël, mais les faits sont la les nappes phréatiques sont vides, et la secheresse est a un niveau jamais atteint,

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *