Se méfiant de Poutine, Israël va frapper des cibles iraniennes©

 DEBKAfile Exclusif : La formule américano-russe-israélienne pour la Syrie du Sud, composée de longues discussions pendant des semaines, ne fonctionne pas. C’est devenu clair, lors de conversations téléphoniques le vendredi 20 juillet entre le Premier ministre Binyamin Netanyahu et le président Vladimir Poutine et leurs ministres de la Défense. Les «ententes» qu’ils avaient apparemment obtenues se révèlent inopérantes, y compris et surtout les garanties de la Russie concernant la non-présence des milices iraniennes et du Hezbollah près de la frontière du Golan en Israël.Lire la suite sur jforum.fr