Sdérot :Des jeunes olim français sauvent la vie d’un homme

 

Ils sont venus suivre un programme d’intégration en Israël. C’est par hasard, en voulant aider un habitant de la ville de Sdérot, qu’ils lui ont sauvé la vie. Voici le récit d’une initiative au départ généreuse qui s’est transformée en mission de survie.

Les jeunes francophones de la Mehina Bereshit de préparation à l’armée, basée à Ibim (proche de Sderot), ne s’attendaient pas à une telle aventure.

C’est l’histoire de Mihaël âgé de plus de 70 ans, handicapé moteur en chaise roulante électrique. Il n’a pas d’amis et pas de famille. « Nous l’avons contacté par l’intermédiaire de la municipalité de Sderot. Nous voulions faire œuvre de bénévolat en lui donnant un petit coup de pouce », raconte Yoël. Originaire de la région parisienne, il est l’un des étudiants de la Mehina, qui compte une vingtaine de participants.

Au départ, les jeunes se sont proposé de débroussailler son jardin, le but étant que la lumière du soleil puisse éclairer sa petite maisonnette.

Opération Jardinage chez Mihaël
Opération Jardinage chez Mihaël

Après une journée de travail à déraciner des arbres et retourner la terre, un étudiant de la Mehina pénètre dans la maison. Michaël n’était pas forcement d’accord. Il rechignait à nous faire rentrer chez lui. Et pour cause ! Il vivait cloîtré. Aucun volet ouvert depuis bien des années, une montagne de déchets à même le sol. Seul accès dégagé dans son appartement, un parcours bien défini pour que sa chaise roulante le mène du salon à son lit, puis à la cuisine. L’extrême précarité des lieux saute aux yeux des jeunes volontaires.

Michael est très touché du travail effectué le jour de même dans son jardin. Il remercie chaleureusement ses anges gardiens d’un jour. Mais il se laisse convaincre pour un nettoyage en profondeur de sa maison… ce qui ne l’enchante pas vraiment.

Mihaël ne répond pas…

La semaine suivante, les jeunes de la Méhina Berechit contactent comme convenu l’assistante sociale en charge de Mihaël. Elle doit le préparer au grand nettoyage de sa maison.

Mais Mihaël ne répond pas au téléphone. Après de nombreux appels infructueux,  elle se décide à aller sonner à son domicile. Quinze minutes plus tard, Mihaël fini par pouvoir ouvrir la porte. Il est à moitié inconscient, en état de convulsion sans aucune emprise sur corps.

L’insistance des jeunes auprès de l’assistante sociale, lui aura sauvé la vie. Cette dernière est catégorique : « si vous n’aviez pas persévéré, si vous n’aviez pas voulu nettoyer sa maison, Mihaël ne serait plus en vie aujourd’hui, il s’en est fallu de quelques heures ».

Le salon avant et après
Le salon avant et après

Yoël conclut : «  Michael s’est rétabli après plusieurs jours. Nous sommes repartis chez lui pour accomplir notre grand nettoyage. Sa maison était insalubre. Nous avons eu la joie de repousser l’obscurité ambiante avec un peu de lumière. Le travail fut éprouvant. Une après-midi entière de travail acharné avec 10 copains. Nous avons atteint notre but : un sourire sur le visage de ce monsieur ». Le miracle de Hanoukah, avec un peu d’avance…

La salle d'eau, avant et après
La salle d’eau, avant et après
Les jeunes de la Mehina Berechit au travail
Les jeunes de la Mehina Berechit au travail
Mihaël entouré par ses bienfaiteurs
Mihaël entouré par ses bienfaiteurs

Bravo et merci aux dix volontaires : Ora, Noam, Leslie, Ruben, Yoël, Yoshoua, Levi, Maya, Mao et Joachim.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *