« Scud politique » de Theresa May envoyé à Netanyahu sur les colonies .

A l’occasion du 100ème anniversaire de la déclaration Balfour jeudi, Theresa May a aussi rappelé être en faveur d’une « solution à deux Etats ».

La Première ministre britannique Theresa May a dénoncé jeudi l’établissement de colonies israéliennes dans les territoires palestiniens, « obstacles » selon elle à la paix au Proche-Orient, en recevant son homologue israélien Benjamin Netanyahu à l’occasion du centenaire de la déclaration Balfour.

Pour « une solution à deux Etats ». Lors d’un dîner donné en hommage au document, par lequel Londres apportait son soutien à « l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif », Theresa May a dit être attachée à une solution à deux Etats. « Il faudra que chaque partie fasse des compromis pour qu’existe une chance réaliste d’atteindre ce but, et cela comprend la fin de la construction de nouvelles colonies et la fin des bravades palestiniennes », a-t-elle déclaré. Lire la suite sur israelvalley.com