Le scribe qui sublime les lettres hébraïques

Quand les lettres hébraïques se jouent des mots qu’elles composent… Un scribe passionné de beauté les immobilise à jamais, figées et stylisées pour l’éternité…

Il se nomme Kalman Delmoor. Il est né dans le Minnesota et a émigré en Israël début des années 2000…et il est scribe.

Delmoor a été introduit dans le monde de la calligraphie juive un peu par hasard alors qu’il étudiait à Otniel, une yeshiva située au sud de Hébron. Une institution connue pour l’intégration de l’art et de la musique dans la tradition juive.

Petit à petit, notre homme se prit de passion pour le côté artisanal de sa production, à savoir créer copie de lettres en hébreu, physiquement, avec stylo et encre, l’une après l’autre et voir surgir contrats de mariage, cartes d’Israël, illustrations d’événements de l’histoire juive ou même de longues bandes de passages bibliques mariés à des recommandations sionistes.

Homme de caractère, (un temps soldat dans les brigades parachutistes), K. Delmoor sait mener ses affaires et les hommes. Sa période militaire terminée il ouvre une galerie de peintures dans la vieille ville de Jérusalem avec le renom d’artiste local reconnu après une exposition organisée par la ville de la plupart de ses œuvres.

Des clients prestigieux

Points d’orgue de son début de carrière, un tableau acheté par l’ancien ambassadeur du Mexique auprès de l’UNESCO, Mr Andrés Roemer, congédié de son poste pour avoir refusé de soutenir une résolution de l’ONU qui niait « tous liens juifs avec Jérusalem ». Ppuis un autre pour le philosophe français Alain Finkielkraut.  Un autre encore pour l’écrivain-chroniqueur et expert conservateur américain Dennis Prager.

Situés dans un quartier très touristique, boutique et tableaux attirent le chaland.

Une manne qu’il ne laisse pas s’échapper. Mettant en avant ses connaissances de « Scribe » patenté, il a l’idée lumineuse d’ouvrir un cours hebdomadaire gratuit pour amateurs éclairés.

La plupart enchantés de la proposition reçoivent alors le message de l’artiste qui leur apprend, je le cite, « l’art de dessiner l’alphabet hébreu avec une touche plus spécifique qui ajoute une nouvelle dimension au monde du judaïsme déjà si riche par ailleurs ».

Offrez-vous le luxe d’apprendre la calligraphie des lettres hébraïques

« Au lieu de dessiner des fleurs, offrez-vous le luxe d’apprendre la calligraphie des lettres hébraïques », leur conseille-t-il. Je vous expliquerai ce qu’elles signifient dans la tradition juive. Vous pourrez ainsi atteindre un niveau assez élevé pour vous exprimer à travers elles ».

Et d’ajouter : « De la même façon que chaque lettre est importante, (qu’il en manque une seule et la Torah n’est plus valide,) chaque Juif est important qui a son propre rôle à jouer ».

Mais rien ne vaut une visualisation filmée avec explication sous-titrée en français :

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *