Scandale : une coopérative de Tel Aviv boycotte les produits de Judée-Samarie

La décision d’une coopérative de Tel Aviv de boycotter les produist manufacturés en Judée-Samarie a suscité l’indignation parmi les Israéliens, qui l’ont rapidement fustigée sur les médias sociaux et ont appelé à boycotter la coopérative de Tel Aviv qui applique son «idéologie» anti-juive à leurs clients.

La coopérative, qui commerce tous les vendredis de 11 heures à 14h30 dans le quartier de Florentine, au sud de Tel-Aviv, a récemment annoncé qu’elle n’accepterait pas les légumes et des produits biologiques cultivés « au-delà de la ligne verte. »

Furieux, les Israéliens ont répondu à l’interdiction des produits de Judée-Samarie en appelant à un boycott de la coopérative elle-même. « Un boycott a toujours un effet boomerang », écrit un internaute. « Pour disqualifier une personne juste parce que ses opinions sont différentes, cela ne rappelle pas un principe dont vous avez été vous-mêmes les victimes et ne vous rappelle des périodes sombres de l’histoire. Vous n’avez pas appris la leçon, s’il vous plaît regardez dans votre propre histoire. »

Des dizaines d’utilisateurs de médias sociaux ont également pris d’assaut la page de la coopérative sur Facebook pour faire baisser sa notation.

« Votre choix de ne pas vendre les produits des colonies fait surtout mal aux agriculteurs arabes qui sont employés. Il rend votre organisation à la fois raciste et méprisable. Eh bien on ne coopérera pas avec une organisation qui choisit la discrimination et le détachement. »

4 pensées sur “Scandale : une coopérative de Tel Aviv boycotte les produits de Judée-Samarie

  • Avatar
    3 décembre 2015 à 18 h 16 min
    Permalink

    Peut-on avoir le lien vers la page facebook en question?

    Répondre
  • Avatar
    3 décembre 2015 à 18 h 27 min
    Permalink

    quel est le nom ce cette coopérative et quels sont les produits, qu’elle distribue ?

    Répondre
  • Avatar
    3 décembre 2015 à 18 h 30 min
    Permalink

    Je doute fort que la phrase « Votre choix de ne pas vendre les produits des colonies » ait été utilisée ! Des territoires plus certainement, des « colonies », je doute ! Car ça n’en est pas, et en Israël, on le sait parfaitement !

    Répondre
  • Avatar
    4 décembre 2015 à 2 h 14 min
    Permalink

    Les membres de cette coopérative font parti des 250 personnes qui se rendent a la Place Rabin des qu’on les siffle…..afin que les 90% de nos médias israéliens pro-amaleq puissent écrire et dire sur toutes les ondes « des milliers se sont rendus sur cette fameuse place » alors que concrètement 80% des israéliens en fait n’ont jamais mis les pieds sur cette place, et parmi les 20% des israéliens restants 19,99% sont plus occupées a aller pleurer sur les tombes des victimes juives du terrorisme depuis 2001 que d’aller défendre les droits des assassins palestiniens……..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *