Scandale. Des artistes arabes ont leurs oeuvres d’art volées présentées à Tel-Aviv.

 

Voler des oeuvres d’art, et ne pas s’en cacher ! C’est ce que fait l’exposition « Arab Stolen Art », “Art arabe volé”, qui s’est ouverte à Tel Aviv en Israël. La galerie expose, sans leur accord et anonymement, des artistes du monde arabe. Le responsable de l’exposition, artiste lui-même, revendique l’acte comme une performance, pour questionner notamment les rapports entre Israël et ces pays avec lesquels il ne peut pas communiquer.Lire la suite sur israelvalley.com