Saurez-vous danser comme eux à Simha Thora ?

Les fêtes de Souccot se retirent sur la pointe des pieds mais la joie reste de mise. Simha Thora est à nos portes ! Il ne vous reste plus que quelques heures pour vous entraîner à danser en rythme dans les synagogues. L’équipe de Coolmanews a sélectionné pour vous deux professeurs à la hauteur de cette tâche.

Hag saméah !!!

 

Origine historique de Simha Torah

En Israël, les fêtes de Simha Torah et de Chemini atsèret sont observées le même jour alors que dans les communautés de la diaspora, Simhat Torah est célébrée le lendemain de Chemini atsèret.

La distinction entre les deux fêtes n’a aucun fondement biblique ou talmudique mais daterait de l’époque des geonim (sages des académies babyloniennes au IXème siècle).

Ce sont ces sages qui introduisirent le cycle annuel de lecture de la Torah qui était jusque là un cycle triennal1. C’est pour célébrer la clôture et le recommencement de ce cycle que la fête de Simhat Torah a été instituée.

En ce jour de Sim’hat Torah, on achève en effet le cycle annuel de la lecture de la Torah et tout de suite après, on recommence à la lire depuis le début. Ceci nous montre qu’il n’y a pas de fin à la Torah, qu’elle doit être lue et étudiée constamment, car la Torah, comme D.ieu qui nous l’a donnée, est éternelle. En agissant ainsi, notre peuple d’Israël forme le troisième maillon dans l’union éternelle entre D.ieu, la Torah et Israël.

SOURCE: Chabad .org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *