Rivesaltes: Actes de vandalisme sur la stèle à la mémoire des juifs déportés

« C’est un acte antisémite supplémentaire », dénonçait hier Philippe Benguigui, président de Zakhor pour la mémoire et délégué régional de l’association Les fils et filles de déportés juifs de France.

En fin de journée, il a découvert avec indignation les actes de vandalisme commis à l’espace mémoire du camp de Rivesaltes, situé route d’Opoul.

Résultat de recherche d'images pour

Des individus ont en effet descellé des pots de fleurs en granit pour les jeter et les briser sur une des quatre stèles érigées à cet endroit, à savoir celle rendant hommage aux familles juives déportées et internées dans les P.-O.

La plaque commémorative qui avait déjà subi des dégradations voilà quelques années, avait alors été réparée et renforcée.Lire la suite sur jforum.fr