Rififi chez les antisionistes français : le groupuscule EuroPalestine attaque Mélenchon silencieux sur la visite de Netanyahu

Le groupuscule français anti-israélien EuroPalestine a fustigé lundi l’absence de condamnation par  la « France Insoumise », le parti dirigé par Jean-Luc Mélenchon, de la visite en France le 16 juillet du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

« Quant à la « France Insoumise », elle ne semble pas trop insoumise quand il s’agit de se prononcer sur ce scandale. Ses députés contactés sur le sujet, n’ont même pas daigné répondre », a dénoncé le groupuscule dans un communiqué, qui publie les communiqués du Parti communiste français (PCF) et du MRAP, opposés à la visite en France du dirigeant israélien.

L’Elysée a annoncé le 6 juillet que le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, serait à Paris le 16 juillet à l’occasion de la commémoration du 75e anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv.

A cette occasion, il aura un entretien de travail avec le président de la République, Emmanuel Macron.

Les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 hommes, femmes et enfants juifs avaient été arrêtés à la demande des nazis et sur ordre du pouvoir français en place pendant l’Occupation. Retenus dans des conditions inhumaines, pendant quatre jours, 1 129 hommes, 2 916 femmes et 4 115 enfants furent entassés sur les gradins du Vélodrome d’hiver (démoli en 1959), voué aux courses cyclistes, avant d’être emmenés dans les camps de Beaune-la Rolande et Pithiviers (Loiret).

 

Lire la suite sur lemondejuif.info