Rififi à Gaza : la Banque de Palestine a gelé des avoirs d’associations caritatives

La Banque de Palestine a récemment annoncé le gel des comptes de 31 associations caritatives et son refus d’ouvrir des comptes à plus de 50 autres. Cette mesure, prise suite à une demande du Fonds monétaire palestinien, complique le flux annuel d’environ 2 millions de dollars des fonds et allocations destinés aux Palestiniens nécessiteux dans la bande de Gaza.

Il s’agit d’un nouvel épisode dans la guerre fratricide qui oppose la direction de l’Autorité palestinienne au pouvoir du Hamas qui contrôle la bande de Gaza. La plupart des associations caritatives opérant dans la bande de Gaza sont en effet affiliées au Hamas, au Jihad Islamique Palestinien (JIP) et à d’autres organisations terroristes.

Pour protester contre les actions de la banque, une bombe a explosé à l’entrée de la branche de Beit Lahia. Aucune victime n’a été signalée. Il a également été rapporté que les familles nécessiteuses et les orphelins ont manifesté devant des succursales de la banque à travers la bande de Gaza. Les manifestants, parmi lesquels figuraient des enfants, ont brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « La Banque de Palestine a imposé un siège sur les orphelins de Gaza », et « Pourquoi, Banque de Palestine? »

Dans la matinée du 26 mai 2015, la protestation s’est intensifiée lorsque les orphelins et les enfants de familles nécessiteuses ont bloqué les entrées de toutes les branches de la banque dans la bande de Gaza. Dans un acte de solidarité avec la Banque de Palestine, les directeurs des autres banques opérant dans la bande de Gaza ont annoncé qu’ils fermaient leurs établissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *