Rice : la Russie pourrait accueillir l’uranium enrichi iranien

L’Iran pourrait réduire son stock d’uranium enrichi par plusieurs procédés, notamment en l’envoyant en Russie, a déclaré Susan Rice, conseillère à la sécurité nationale du président américain Barack Obama. « Il peut être transporté dans un pays tiers, comme la Russie. C’est probablement le meilleur moyen (…). La Russie possède son propre stock de matériaux fissiles qu’elle gère de façon  adéquate. Nous ne sommes pas inquiets à ce sujet », a-t-elle assuré. Selon la responsable, l’Iran pourrait également recycler lui-même son uranium enrichi afin de le rendre inutilisable à des fins militaires. Elle a signalé l’existence d’un marché international « responsable » sur lequel le stock iranien pourrait être neutralisé et vendu librement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *