Revoir Badinter chez Elise Lucet : “Etre antisémite, c’est être un con” 

L’ancien garde des Sceaux s’est entretenu longuement avec Elise Lucet de la résurgence de l’antisémitisme.

Dans le cadre de son reportage sur L’antisémitisme au quotidien, Elise Lucet avait invité il y a deux ans sur le plateau d’Envoyé Spécial, sur France 2, Robert Badinter. Et l’ancien garde des Sceaux n’a pas mâché ses mots sur la résurgence de ce “poison pour la société” (les actes antisémites ont bondi de 74 % cette année là). “Cela m’a toujours mis hors de moi”, affirme l’avocat, ami de Simone Veil. “Être antisémite, c’est être un con, parce que c’est un ramassis de sottises, de mensonges et de crimes. Et adhérer au racisme, au mensonge et au crime, c’est être au mieux un imbécile, au pire un criminel”, déclare-t-il.

“On a pensé que la bête était gavée de sang, avec les six millions de morts en Europe, femmes, enfants, vieillards, hommes génocidés par Hilter. Pas du tout : elle renaît”, s’inquiète-t-il aussi.

Source: lesinrocks

2 pensées sur “Revoir Badinter chez Elise Lucet : “Etre antisémite, c’est être un con” 

  • 24 mai 2022 à 13 h 45 min
    Permalink

    Paradoxe de l’histoire, Robert Badinter s’en était pris aux Juifs de France qui manifestaient contre Mitterrand pour ses connivences douteuses avec Bousquet , mais ça s’était avant, Monsieur Badinter y a t-il des CONS à géométrie variable ?

    Répondre
  • 23 mai 2022 à 16 h 31 min
    Permalink

    Avec tout le respect queje dois à Mr Badinter et son indignation face à Elise Lucet , avoir été ministre et idolâtre de François Mitterand qui dinait avec des cons comme Bousquet rend-il con ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *