Révélation : l’Allemagne continue de payer des pensions aux bénévoles nazis

« The Telegraph » indique que le gouvernement allemand a continué de payer des pensions à des Espagnols qui se sont portés volontaires pour combattre avec les nazis. Selon le journal, Berlin honore encore un accord conclu avec le dictateur espagnol Francisco Franco, dont le régime a encouragé les volontaires à s’inscrire dans l’armée nazie pour se battre avec Adolf Hitler contre la Russie communiste entre 1941 et 1943.

Dans une réponse écrite à une question parlementaire du député Andrej Hunk de l’aile gauche, le gouvernement de la chancelière Angela Merkel a admis que l’Allemagne payait encore plus de 100 000 euros par an de pensions aux survivants et aux proches des soldats de la Division Bleue, dont une unité était composée de volontaires espagnols qui combattaient sur le front Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *