Révélation : la dernière tentative secrète d’Obama et Kerry avec Israël

Voici une information révélée par le quotidien Haaretz, qui jette un nouveau regard sur la dernière année de pouvoir de Barack Obama et les petites vengeances du locataire de la Maison Blanche à l’endroit de Netanyahou. Les faits remontent à un an. Le secrétaire d’Etat américain débarque en Israël avec une nouvelle proposition  censée ramener  les Palestiniens à la table des négociations. Encore une tentative avortée.

John Kerry aura tenté jusqu’à la dernière minute de forcer la main d’Israël avec les Palestiniens. Tout commence par une rencontre secrète dans la ville d’Aqaba en Jordanie avec le secrétaire d’Etat américain, le roi de Jordanie, le président égyptien et le Premier ministre israélien. Au cours de la rencontre, Kerry présente un nouveau plan de règlement régional qui comprend la reconnaissance d’Israël comme Etat Juif et la reprise des négociations avec les Palestiniens avec le soutien des pays arabes modérés.

Parallèlement, les Américains soufflent à l’oreille de Netanyahou que si son gouvernement actuel ne soutient pas le projet, il peut toujours approcher le travailliste Itshak Herzog pour établir une nouvelle coalition…ce qui fut fait. Mais un événement imprévu allait intervenir : la vague d’attentats au couteau et à la voiture bélier.

Netanyahou qui au départ jouait le jeu, a de plus en plus de mal à tenir sa coalition qui réclame davantage de fermeté. Comment dans ces conditions faire passer le nouveau plan régional à l’opinion publique déboussolée par le regain de violence palestinienne ? Le chef du gouvernement israélien veut cependant prouver sa bonne volonté à l’administration Obama et propose en attendant un retour au calme, une série de gestes de bonne volonté.

Netanyahou évoque la possibilité pour les Palestiniens de reprendre la construction en zone C, sous contrôle exclusif d’Israël, le retour à une coopération économique de haut niveau avec les Palestiniens ; autant de mesures destinées à rétablir la confiance et à ramener l’Autorité palestinienne autour de la table.

Entre-temps, Obama qui reçoit Netanyahou à Washington après l’accord intervenu avec l’Iran, comprend que son plan de paix régional est retardé, voire compromis. Il ne verra pas le jour avant la fin de son mandat. Le président américain se fâche avec son hôte. Les deux hommes, pourtant souriants devant les caméras ne se verront plus. La suite est connue et se passe de commentaire. L’une des dernières décisions d’Obama  consistera à ne pas présenter le veto américain lors d’une résolution anti-israélienne de l’ONU. Ce fut le dernier acte de la relation compliquée entre les deux leaders.

15 pensées sur “Révélation : la dernière tentative secrète d’Obama et Kerry avec Israël

  • Avatar
    20 février 2017 à 8 h 46 min
    Permalink

    Tout s’explique…

    Répondre
    • Avatar
      20 février 2017 à 13 h 21 min
      Permalink

      Un premier ministre Israeli participant a des reunions pour la destruction de Sa race a l insu du peuple Juif et de son pays

      Répondre
  • Avatar
    20 février 2017 à 8 h 50 min
    Permalink

    Merci pour cet éclairage…

    Répondre
  • Avatar
    20 février 2017 à 8 h 53 min
    Permalink

    Tout s’éclaire à présent ! Obama aura été malfaisant jusqu’au bout

    Répondre
  • Avatar
    20 février 2017 à 8 h 57 min
    Permalink

    Incroyable cette influence que peut avoir l’Amérique sur Israël…

    Répondre
  • Avatar
    20 février 2017 à 9 h 00 min
    Permalink

    Lamentable. Merci pour ce décryptage !

    Répondre
  • Avatar
    20 février 2017 à 9 h 05 min
    Permalink

    Obama est vraiment un salaupard ! quel fils de p…..! Merci pour cette explication

    Répondre
  • Avatar
    20 février 2017 à 9 h 31 min
    Permalink

    Obama est très hypocrite plus pourriiiii

    Répondre
  • Avatar
    20 février 2017 à 10 h 20 min
    Permalink

    Obama simplement est la synthese de tout ce qui haie Israel et les juifs : un islamiste deguise, un gaucho a l`ideologie brumeuse , enfin un antisemite convaincu qui cache son jeu pour obtenir les faveurs electoraux et les apports des donateurs. Un faux c.. avec du pouvoir. Bad, very bad.

    Répondre
  • Avatar
    20 février 2017 à 14 h 35 min
    Permalink

    bof bof, tout ça c’est des mots vides.

    Obama s’achète une « non fatwa », une tranquillité relative pour le restant de ses jours. avec tous les printemps et autres guerres semées dans le monde arabe, c’est étonnant qu’aucune voie arabe ne s’élève contre lui.

    et pour ça, rien de mieux que de faire semblant de taper sur le juif.

    Répondre
    • Avatar
      21 février 2017 à 6 h 34 min
      Permalink

      Tu veut dire c EST etonnant aucune voix s eleve pour la trahison d un premier ministre contre sa race.c EST l equivalent d ordonner a un chef juif des camps de la mort de venir assister au travail de details pour exterminer sa race et le tenir au courant sans qu il fait rien pour stopper l horreur que les nazis organisent!

      Répondre
  • Avatar
    20 février 2017 à 16 h 14 min
    Permalink

    Pourquoi donc réagir comme cela?

    Moi je prends les choses bien ZEN.

    J’ai une confiance totale en HM.

    N’est-il pas dit, « Faites des projets tant que vous voudrez, Dites tout ce que ce qui vous fait plaisir,… Mais il n’en restera rien car l’Eternel est avec nous. »

    Répondre
  • Avatar
    20 février 2017 à 21 h 08 min
    Permalink

    Encore cette larve de Netanyhou qui »joue le jeu' »qui prend une série de mesures pour calmer.. »

    Oû s ‘arrêtera la veulerie de ce minable

    Toujours l’ apaisement, la modération alors qu en face on lui en met » plein la gueule »

    Il n y a pas besoin des Américain pour promouvoir Herzog et les travaillistes .Cet invertebré de Bibi a proposé plus de 8 ministères pour attirer la gauche et le Meretz qui ont refusé

    Ce cloporte de Bibi rêve de se donner une posture »acceptable » en faisant entrer la gauche au gouvernement

    A -T -IL ÉTÉ ELU POUR ÇA ??LES LIKOUDNIK ET SES ÉLECTEURS NE DISENT RIEN DE CETTE TRAHISON

    C DESESPÉRANT!!!!

    Répondre
  • Avatar
    21 février 2017 à 0 h 40 min
    Permalink

    Natanyahu est un faiblard, liberal deguise qui aurait pu, comme ses predecesseurs Barak et Livni et Ehud l’autre mamzel, et les autres vendus, vendre Israel a Akaba, une ville situee dans une contree sortie du neant, tout comme les soit-disants palestiniens qui volent et tuent les Juifs et veulent leur prendre le pays que Dieu leur a donne. Il faut reveiller ces somnambules de la Knesset avant qu’on dervra fermer boutique et retourner dans la MERDE de la diaspora.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *