Restitution des biens spoliés. Edouard Philippe veut accélérer le mouvement

Restituer des biens plus de 70 ans après qu’ils aient été volés, c’est mieux que rien à condition que le spolié soit encore vivant !

Que Mr Philippe veuille faire ce que tous ses prédécesseurs n’ont pas réussi est tout à son honneur. Mais vite, vite, il devra faire vite, vite, plus vite encore s’il veut que les derniers survivants retrouvent les biens dont ils ont été spoliés il y a plus de 70 ans, avant que ces malheureux ne soient tous morts !

Jusqu’à présent, il n’avait fait que suivre l’exemple donné par Jacques Chirac, le premier, en 1995, à reconnaître la responsabilité de la France dans la déportation des Juifs ».

Ce rappel à la notion du temps qui passe a quelque chose d’infiniment dérisoire…

C’est donc dimanche dernier, lors d’une commémoration de la rafle du « Vel d’Hiv » que le Premier ministre Edouard Philippe a indiqué vouloir « faire mieux » que tous ceux qui l’ont précédé quant à la restitution des biens culturels spoliés aux juifs pendant l’Occupation.

« Il est un domaine dans lequel nous devons faire mieux, celui de la restitution des biens culturels », a déclaré le chef du gouvernement, depuis le Square des martyrs juifs à Paris, un rapport remis en avril à la ministre de la Culture Françoise Nyssen ayant déjà critiqué l’actuelle politique de restitution et préconisé qu’elle soit confiée à un service dédié.

  • « J’ai décidé de demander à la CIVS (Commission pour l’Indemnisation des Victimes de Spoliations) de s’occuper de restituer les biens volés à qui de droit ou à défaut d’indemniser les personnes concernées », a-t-il déclaré… Oubliant au passage d’envisager qu’il soit définitivement trop tard les ayants droit étant déjà morts !

Les restitutions s’accélèrent ? Elles ne font que se presser un tout petit peu moins lentement !

Mais finalement, de quoi parle-t-on ?

« 2.108 objets sont concernés, nous dit-on, (dont 2.008 biens culturels sans propriétaire identifié… Et pas prêts de l’être) ».

Sachant qu’il y en avait 2.143 il y a 17 ans, si l’on se réfère au résultat de la mission Mattéoli sur la spoliation des juifs pendant l’Occupation, on peut prédire que Mr Philippe n’aura pas trop de difficultés à faire mieux que restituer : 2143 – 2108 / 17 = 2, 0588899999999999 objets/an ! Et encore !

Avant cela encore lui faudra-t-il attendre les conclusions d’une mission confiée à l’enseignant franco-algérien Karim Amellal, à la députée LREM Laetitia Avia et à Gil Taïeb, vice-président du Crif (Conseil Représentatif des Institutions juives de France) en vue de modifications de la loi pour envisager de pouvoir commencer à agir….

Rien à ajouter !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Une pensée sur “Restitution des biens spoliés. Edouard Philippe veut accélérer le mouvement

  • 26 juillet 2018 à 12:41
    Permalink

    Avant de lire , j’avais compris !!! facile à dire quand on sait que c’est trop tard , tous des hypocrites !!!!!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *