Responsables libanais : « Le Hezbollah est pire que le nazisme »

Le Liban est bouleversé par la situation désastreuse qui est la conséquence de la participation du Hezbollah au siège de Madaya depuis plus de six mois. Alors que des rapports dramatiques sur la famine, le manque d’eau potable et l’impossibilité de recevoir des fournitures médicales, incluant des rapports sur des gens qui mangent de la chair humaine pour survivre, émergent, les Nations Unies ont décidé d’envoyer une aide d’urgence dans la ville. Le Hezbollah ainsi que les forces d’Assad ont refusé de laisser passer les expéditions. De même, le Hezbollah et Assad ont refusé de faire une pause pour permettre à des gens dans le besoin de recevoir des soins médicaux ou à d’autres souffrant de malnutrition de quitter la ville pour demander de l’aide.

Le Hezbollah a affirmé que la responsabilité des conditions désastreuses dans la ville incombe uniquement aux rebelles qui continuent à se battre. L’organisation terroriste libanaise affirme que les rebelles ont transformé les résidents complices et répandent des mensonges sur le régime syrien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *